Gabrielle est une jeune femme active qui voulait reprendre le contrôle de son corps, c'est chose faite grâce à Hormonal Santé !

1-Quel âge avez-vous ? Votre profession ?

26 ans, Actuaire

2-Comment avez-vous connu Hormonal Santé ? Qu’est-ce qui vous a motivé à suivre cette méthode de perte de poids ?

J’ai visité le gym parce qu’il était très près de chez moi, on m’a parlé du programme hormonal santé à ce moment là. J’ai décidé de le suivre parce que le type d’alimentation me plaisait et j’étais enthousiaste de voir les résultats des autres, j’aimais l’idée d’avoir des suivis et du support. Bref c’était motivant!

3- Avez-vous rencontré des obstacles durant l’adaptation de vos nouvelles habitudes alimentaires ?

Première chose: mon conjoint qui ne suit pas le programme donc il y a toujours des biscuits/crème glacée/bière à la maison. Deuxième chose: manger chez des parents/amis et devoir apporter une portion de légumes (ou un lunch) pour remplacer les patates/pâtes (parce qu’il y en a vraiment partout!!!!!) qui accompagne un plat principal.

4-Qu’est-ce que vous appréciez le plus au Gym Tonus ?

Des conseils/commentaires à donner aux personnes qui hésiteraient à s’abonner au Gym Tonus ?

J’aime beaucoup l’implication des employés, le services est personnalisé! Je n’ai pas l’impression d’être un numéro.

C’est vraiment motivant d’avoir des résultats, je n’ai pas constamment faim et je mange ce que j’aime. Je pense que c’est super important de s’approprié le plan pour qu’il reflète bien notre horaire et nos préférences (moment des collations, type de protéine, etc.). Je recommande le programme parce qu’au delà d’un programme de perte de poids c’est une façon de penser ses menus à long terme.

Gabrielle

20 lbs de perdu!

Avant

Après

Articles similaires

Guillaume Proulx, athlète Gym Tonus, a gagné la Coupe Espoir Québec qui s’est déroulé le dimanche 13 novembre au Theatre [...]
En savoir plus  
Changer son mode de vie pour le mieux S’inscrire au gym est un bon commencement pour adopter un rythme de [...]
En savoir plus